mercredi 6 août 2008

Aujourd'hui j'ai joué à Survivre!

Wow! C'est à croire qu'un bon jeu ne vieilli pas. Ok ce n'est pas le jeu du siècle, il ne rentre pas non plus dans mon Top 30 mais pour un jeu de Parker Brother de 1982 il m'a agréablement surpris. Je ne sais pas si j'aurais vu toute la beauté du jeu si je l'aurais joué à l'âge de 12 ans à sa sortie. N'ayant pas d'expérience développée ;-) à cet âge là, je l'aurais peut-être trouvé juste bon!

Aucun dé, que de la stratégie. Petite part de hasard lorsque l'on tourne les tuiles c'est tout! Pourquoi ce jeu? Je navigue parfois sur ebay pour trouver des jeux de société, ce jeu là je ne le connaissais pas mais je le voyais souvent partir à des prix de 40-50$ lui qui a déjà 25 ans. Alors lorsque j'ai pu mettre la main sur une copie pour 9$ je l'ai prise et mon intention était de m'en départir dans un échange mathématique. Lorsque je l'ai acquis il y a quelque personne qui m'ont suggéré de l'essayer avant de l'échanger. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui. Plus de 3 mois après son acquisition j'ai décidé d'ouvrir la boîte et de lire les règles.

Première constatation; les pièces, les petits bonhommes sont comiques, ok nous ne pouvons pas les comparer aux meeples contemporain mais quand même. Pour ce qui est des dangers marin, les serpents de mer, les baleines et les requins, les pièces sont vraiment très belles. Il y a les bateau qui aurait été plus jolies si cela aurait été ceux de Lifeboats mais c'est déjà ça de pris. Par contre pour les tuiles de l'île principales elles sont minces et très faciles à déplacer.

Les règles? 4 pages lu rapidement, pas de questionnement. Claires, simples et précises.

Comment cela se joue-t-il? À a l'aide des tuiles nous construisons l'île centrale, c'est de cette îles que nos paysans partiront. Il y a un volcan qui est entré en éruption dans les bas fonds marins et c'est ce qui fait que l'île principale s'engloutit. Nous devons diriger nos paysans sur une des 4 îles des coins du plateau, ceci à l'aide des embarcations ou à la nage. Chacun des paysans porte un nombre secret sous lui que nous connaissons au début mais que nous ne pouvons pas retourner voir une fois la partie débuté. Mais se rendre aux 4 coins n'est pas une sinécure, il y a des requins qui ne feront qu'une bouchée des nageurs, des baleines qui laisseront les nageurs tranquille mais détruirons les embarcations occupées et puis des serpents des mers qui hantent les eaux, serpents qui eux ne ferons pas de partie ni aux nageurs, ni aux embarcations.

A chaque tours nous possédons 3 points de mouvements que nous pouvons utiliser comme bon nous semble pour nos paysan, nos nageurs (maximum de 1 point par nageur) et nos bateau (nous pouvons les contrôler tant que personne d'autre possède plus de paysan dans l'embarcation (max 3 par embarcation) puis par la suite nous retirons une des tuiles du plateau (en allant de la plage vers la montagne) ce retrait laissera un vide et amènera peut-être une créature, car nous retournons la tuile et placerons selon le cas, requin, baleine ou bateau. La tuile peut également comporter une action que nous pourrons utiliser plus tard dans la partie.

Nous devons faire vite car dès que le volcan est découvert, lui qui se cache derrière une des tuiles de montagnes, la partie est terminé et nous marquons le nombre de points indiqué sous les paysans qui auront été sauvé.

Donc petite par de hasard, grande stratégie et coup pendable. Je monte dans le bateau que tu viens d'approcher et pars avec. Que veux-tu que je dise je sauve mes fesses, l'altruisme sera pour un autre jour!

Ce jeu aurait pu être édité aujourd'hui et il aurait été vu comme un bon jeu d'apéro!

4 commentaires:

Fictif a dit…

Ce n'est pas parce que certains jeux date des années 80 ,qu'ils ne sont pas intéressants à jouer.

Adam d'Ynris a dit…

Non mais on s'entend que depuis le milieu des années 90 le monde des jeux de société à évolué à une vitesse folle. Plusieurs des jeux joué dans les années 80, n'arrive même pas à la cheville des jeux moyen aujourd'hui. Les années 80 étaient plutôt les années Jeux de rôles, pour ce qui est des jeux de société on sortait que rarement du "roll and move".

Un exemple que je trouve flagrant, deux jeux avec des thèmes différents mais lorsqu'on les regarde à fonds il se ressemble sur la mécanique, sur la gestion des décomptes etc.

Le premier Heimlich et Co. sorti en 1984 et titulaire du fameux Spiel des Jahres en 1986, reçoit une cote de 6.39 sur BGG.

Le 2e Edison & Co. sorti en 1998, aucun prix, visibilité presque nulle, dénigré sur le web et reçoit une cote de 4.39 sur BGG.

Pourtant deux jeux avec objectif caché, basé sur le déplacement de pion et accumulation de points selon leurs positions lors des périodes de décompte déclenché volontairement par les joueurs. Deux similitude mais deux mondes. Pourquoi? Moi je pense que c'est grandement dû à l'année du jeu, ce qui était d'une grande originalité en 1984 est devenu une simplicité en 1998! Qu'en pensez-vous?

François Haffner a dit…

Le jeu a été réédité sous le nom de Atlantis ou Les rescapés de l'Atlantide. On le trouve très facilement et très peu cher en France dans les vide-grenier (ce que les Québécois appellent des vide-garages si mes souvenirs sont bons).

sur JeuxSoc :
http://jeuxsoc.fr/index2.php?principal=/a/atla2.php?
sur BGG :
http://www.boardgamegeek.com/game/24037

Adam d'Ynris a dit…

Bonjour François, cela fait un velours de voir un grand de la communauté écrire sur mon blog. Oui je le savais qu'il avait été repris sous l'autre thème mais celui-la aussi est difficile à trouver ici.

C'est "ventes de garage" l'expression québécoise, moi je préfère vide-grenier mais cela doit être parce que l'on a pas beaucoup de grenier ici, trop de nouvelles constructions.